mardi 24 novembre 2009

[Cérémonie]: American Music Awards 2009

Dimanche soir ont eu lieu les American Music Awards; il s'agit de l'une des plus importantes cérémonies aux États-Unis visant à récompenser le monde musical. Et visiblement, c'était le spot où il fallait être vu (pas pour nous commun des mortels :D). De la gamelle de J.Lo à la performance très décriée d'Adam Lambert, petit récapitulatif des moments clés de la soirée :

On commence évidemment avec le red carpet, point d'orgue de l'arrivée de toutes les stars. Comme chaque année, il y a du bon et du moins bon :

BONUS


Rihanna, dans une robe aux découpes roses signée Marchesa - Carrie Underwood, lumineuse en robe lamée Theia frock et pochette Jimmy Choo - Fergie, en fourreau Armani Privé - Selena Gomez, tout aussi radieuse que Carrie en Talbot Runhof - Leona Lewis fait honneur à sa compatriote Vivienne Westwood - Nicole Kidman, du glam Hollywoodien en robe Balenciaga.

MALUS


J-Lo: n'est pas Rihanna qui veut en fourreau Marchesa - Shakira, mais qui l'a affublé de chaussures de gogo danseuse ? - Kate Hudson : une robe Versace ne peut malheureusement pas sauver une coupe de cheveux molle - Mary J. Blige, hum que dire de plus ? - Demi Lovato fait dans le nude et devient fade - Alicia Keys, pas vraiment à son avantage dans cette couleur.

On passe maintenant à la cérémonie (comme si vous y étiez). C'est Janet Jackson qui a eu l'honneur d'ouvrir le show en proposant un medley de ses plus grands tubes en 7 minutes, en y incluant le petit dernier Make Me. Elle termine ce medley énergique par un reload de la chanson Together Again, dédiée à l'époque à un ami emporté par le Sida. Ce soir là, cette chanson était clairement dédiée à son frère disparu Michael. "Tu as toujours été un vrai ange pour moi" chante t-elle "Maintenant, j'ai hate que tu puisses m'entourer de tes ailes bébé".


Le buzz de la soirée est sans conteste revenu à Jennifer Lopez, qui s'est retrouvée sur les fesses suite à un saut mal amorti. Elle interprétait pour l'occasion son nouveau single Louboutins, en hommage à la célèbre marque de chaussures (suis-je la seule à trouver ça bizarre ?).



Comme annoncé plus haut dans le texte, l'award de la performance la plus décriée est allé à Adam Lambert, dernier gagnant en date de l'émission American Idol. Sur son premier titre For your Entertainment, il s'est joyeusement lâché en embrassant son pianiste, en simulant une fellation et en faisant un doigt d'honneur au public. Ce petit a tout compris pour se faire remarquer ^^.



Lady Gaga était bien évidemment de la partie elle aussi. Venue promouvoir son dernier album The Fame Monster (aaaaah la chanson Alejandro me tue sur place <3), elle a chanté deux titres, Bad Romance et Speechless. Une performance de folie, comme à son habitude, avec en bonus à la fin un piano en feu ^^.



L'award du retour le plus attendu est attribué à Rihanna, qui a performé deux de ses nouveaux titres, Hard et Wait your turn. Arrivée sur scène tel Jesus sur la croix, Rihanna, vêtue d'une combinaison dans la lignée du Cinquième Elément, n'a pas vraiment convaincue par la justesse de son chant.



  • J'espère que vous avez apprécié cette petite review, je ne peux que vous conseiller de regarder les vidéos en vitesse car elles sont très vite retirées de la plateforme. On en oublierai presque le palmarès de cette soirée ! Pour le consulter, cliquez ici.

1 commentaires:

Pour Jennifer Lopez beaucoup disent que c'etait calculé!
personnelement j aurai regarder en direct; j aurai pas pensé qu elle s'etait cassée la figure car c est assez rapide!
En ce qui concerne la chanson en elle meme; elle me laisse perplexe; j'arrive pas a dire si j'aime ou pas! ^^

Enregistrer un commentaire