jeudi 6 janvier 2011

[Cinéma]: De la magie à l'état brut

Synopsis : Happés à l’intérieur d’un intriguant tableau, Edmund et Lucy Pevensie, ainsi que leur détestable cousin Eustache, se retrouvent subitement projetés dans le royaume de Narnia, à bord d’un navire majestueux : le Passeur d’Aurore. Rejoignant Caspian, devenu roi, et l’intrépide souris guerrière Ripitchip, ils embarquent pour une périlleuse mission dont dépend le sort même de Narnia. A la recherche de sept seigneurs disparus, nos voyageurs entament un envoûtant périple vers les îles mystérieuses de l’Est, où ils ne manqueront pas de rencontrer tant de créatures magiques que de merveilles inimaginables. Mais ils devront surtout vaincre leurs peurs les plus profondes en affrontant de sinistres ennemis, tout en résistant à de terribles tentations auxquelles ils seront confrontés. Il est temps pour eux de faire preuve d’un courage légendaire au cours d’une odyssée qui les transformera à jamais et les emportera au bout du monde, où le grand Lion Aslan les attend.

Mon avis : Abandonné par la Walt Disney Compagny & son réalisateur Andrew Adamson (ne parlons même pas d'Harry Gregson Williams à la musique qui quitte également le navire) qu'allait devenir la franchise Narnia ? Voilà la question que je me suis posée au moment d'entrer dans la salle de cinéma. Mais toutes ces interrogations se sont envolées des les premières minutes du film, où nous retrouvons Lucy & Edmund dans un Londres encore en guerre alors que les ainés, Peter et Susan, sont partis vivre avec leur mère aux États-Unis. Edmund a toujours du mal à accepter qu'il n'est pas un roi dans cette réalité et son cousin, l'insupportable Eustache, ne va pas lui faciliter la tâche en se moquant de lui à longueur de journée. Allez hop, un petit tour à Narnia pour calmer les esprits ! Chacun trouvera dans cette aventure ce qu'il était venu chercher et le film est une très belle métaphore du passage à l'âge adulte. Ce troisième opus nous fait découvrir de nouveaux paysage du royaume d'Aslan, le dépaysement est garanti. Me voilà rassurée, la magie qui caractérisait la franchise est intacte :)


-------------------------------------------------------------------

Synopsis : Lorsque Flynn Rider, le bandit le plus recherché du royaume, se réfugie dans une mystérieuse tour, il se retrouve pris en otage par Raiponce, une belle et téméraire jeune fille à l’impressionnante chevelure de 20 mètres de long, gardée prisonnière par Mère Gothel. L’étonnante geôlière de Flynn cherche un moyen de sortir de cette tour où elle est enfermée depuis des années. Elle passe alors un accord avec le séduisant brigand… C’est le début d’une aventure délirante bourrée d’action, d’humour et d'émotion, au cours de laquelle l’improbable duo va rencontrer un cheval super-flic, un caméléon à l’instinct de protection surdéveloppé, et une drôle de bande de malfaiteurs.

Mon avis : Voilà fort longtemps que je n'avais pas trouvé un Disney aussi réjouissant ! (et pourtant Dieu sait que je suis fan !) L'animation Disney avait déjà repris du galon avec leur avant-dernière création, La Princesse et la Grenouille, qui avait marqué un retour aux sources en 2D; mais là je dois bien avouer que la 3D m'a complètement bluffée ! Que ce soit dans l'animation des personnages, leurs expressions ou bien les décors, tout était absolument magnifique, du grand art. Le film réussit l'exploit de combiner humour (avec Flynn, Maximus & Pascal) et émotion (Raiponce, une princesse des temps modernes). Là où ce grand classique pêche un peu, ce sont dans les chansons qui interviennent tout au long de l'histoire. On a connu Alan Menken plus inspiré, et même si Je veux y croire est une belle chanson, elle n'a pas la force d'un Sous l'océan , Ce Rêve Bleu ou encore Histoire Éternelle, toutes trois récompensées aux Oscars. Mais je chipote vraiment là, alors courez-voir Raiponce, qui est un train de devenir l'un des plus gros succès des Studios Disney.


4 commentaires:

J'ai adoré Raiponce ! Pas vu l'autre encore.

J'avais adoré le premier volet de la saga Narnia lors de sa sortie, mais depuis, n'ayant pas eu l'occasion de voir la suite, j'ai un peu laissé tomber.
Quand j'aurai davantage de temps devant moi, je m'y remettrai. ;-)

Quant à Raiponce, je n'en entends que du bien. Va falloir que je me décide à aller le voir, du coup !

J'ai vu narnia et j'ai adoré !! ce film est vraiment super

J'ai adoré Raiponce, il me reste Narnia à voir... Connaissant et aimant beaucoup la version papier, j'avais des doutes, mais si tu dis qu'il est bien, j'irai le voir très vite !

Enregistrer un commentaire