jeudi 30 juin 2011

[Sortir]: Exposition "Le bonheur est dans le fleuve"


Mercredi dernier, à l’occasion de ma pause déjeuner, je suis allée me balader sur les quais à la rencontre de l’exposition « Le bonheur est dans le fleuve ». Repartie dans 10 containers maritimes de 13m² chacun, elle retrace l’histoire de Bordeaux et de son fleuve, la Garonne, à travers les siècles.


Sur 160 mètres face au fleuve, chaque container illustre les différentes phases de l’évolution de la vie biologique et paysagère du fleuve. L’histoire de la Garonne nous y est ainsi contée, de la genèse de l’antique Burdigala jusqu’à la période contemporaine de reconquête du fleuve. (www.bordeaux.fr)


La ville n’a cessé d’évoluer au fil de l’eau : Elle fut d’abord Burdigala, opulente cité de Gaulle, puis ville marchande grâce au commerce du vin avec l’Angleterre, capitale européenne des Lumières dont Montesquieu fut le précurseur, pour ensuite vivre du système esclavagiste. Au XXe siècle, Bordeaux s’industrialise et se modernise mais perd parallèlement sa puissance en négoce. Il faudra attendre 1995 et l’accession d’Alain Juppé à la mairie de Bordeaux, pour voir celle-ci se redessiner et retrouver un second souffle.


Bordeaux est désormais tournée vers l’avenir ; en témoigne le projet Bordeaux 2030. Écologie urbaine et humanisme seront à l’honneur : les bassins à flot seront ainsi rénovés; le programme Euratlantique prendra place autour de la gare St Jean, qui doit accueillir la future ligne à grande vitesse (LGV). Ce projet inclus également 2 futurs franchissements de la Garonne dont le pont levant actuellement en construction. La ville devrait ainsi gagner entre 30 et 45 000 nouveaux habitants.


D'autre part, le patrimoine historique sera mis en valeur, la mixité sociale et fonctionnelle une réalité, la nature et la biodiversité auront une place de choix et de nouveaux écoquartiers seront bâtis à la place des friches industrielles. La programmation urbaine de 1996 fit étinceler Bordeaux autour de trois projets exemplaires: le patrimoine, les espaces publics et le tramway. Avec un temps d'avance, Bordeaux diminua sa circulation, lutta contre l'étalement urbain, valorisa son patrimoine et développa ses transports en commun. (www.terre-democrate.fr)


L’exposition met également les Bordelais à l’honneur. A travers le 10e container, des dizaines d’habitants ont ainsi souhaité partager leurs témoignages, textes et photos sur ce que représente le fleuve pour eux. Preuve que la transformation des quais sur les deux rives a permis à chacun de se les réapproprier et d’en faire un vrai lieu de vie de détente et de bien-être. (www.bordeaux.fr)


Miroir d'eau
Sur les quais, à côté du Miroir d'eau
Place de la Bourse
Bordeaux

Jusqu'au dimanche 31 juillet 2011
Tous les jours de 11h00 à 20h00

2 commentaires:

J'habite à 5 minutes des quais et n'ait pas trouvé ou pris le temps d'aller voir cette expo ... Je trouve que Bordeaux a déjà beaucoup évolué ces dernieres années, y vivre est vraiment trés agréable !!

Dommage que je ne puisse pas la voir :-(
Tonton

Enregistrer un commentaire