jeudi 25 août 2011

[Sortir]: Un weekend au Futuroscope - part 2


Je vous avez laissé dans la première partie avec un mini suspens au sujet de l'attraction Le Petit Prince, qui fut notre coup de cœur du weekend. Inaugurée en juillet dernier, cette nouvelle version de l'histoire mondialement connue mériterait un peu plus d'attention et de publicité de la part du parc. Si l'attraction profite d'un nouveau bâtiment construit pour l'occasion, celui-ci manque cruellement d'une identité visuelle forte, si bien que l'on passerait complètement à côté de ce petit bijoux ! Le film quant à lui bénéficie d'une animation de qualité, appuyée par la 3D et des effets sensoriels dans la salle. Humour, action et émotion sont au programme de cette aventure inédite :)


Petite parenthèse avant de reprendre le cour normal de cet article ^_^, j'ai complètement oublié de vous parler du nouveau pré-show de La Vienne Dynamique, à base de fontaines 2.0 et d'effets lasers. Complètement bluffant ! Il renvoi direct aux oubliettes la présentation un peu vieillotte du département de la Vienne, jadis projetée sur des téléviseurs à tubes cathodiques :p




Mais pour l'heure, il est temps d'aller faire une dernière attraction avant de nous restaurer. Monstres des mers, projeté au Solido, nous plonge dans les eaux préhistoriques, à la rencontre des dinosaures marins. Cette salle, unique au monde, associé deux procédés : la 3D sur un écran hémisphérique afin de faire entrer le spectateur au cœur de l'image. J'ai trouvé cette 3D mieux réussie que celle des Astromouches mais j'aurais préféré que l'histoire porte sur les étranges poissons et autres bestioles présentés en pré-show :( Le film, pour autant, se laisse regarder avec plaisir. Oh mais dites-donc, c'est l'heure d'aller manger :D Pour ce premier repas "service à table", notre choix s'est porté sur le restaurant Saveurs du Soleil, aux accents de cuisine du sud. Je choisis pour ma part une plancha de gambas (avec un mojito en apéritif), mon homme une plancha mix de viandes. En dessert, la verrine revisitant la tarte citron meringuée a su combler mes papilles <3 Menu plancha, dessert et boisson à partir de 15€.

 

Nous finissons notre repas juste à temps pour aller nous placer dans les gradins faisant face à l'immense lac (7000 m²), en vue du spectacle nocturne La Note Bleue. J'en attendais beaucoup et au final, j'ai été assez déçue. J'ai trouvé que ce spectacle manquait d'émotion (à la différence de Wishes à Disneyland <3) et qu'il s'adressait essentiellement à un jeune public...Programmé depuis 2009, il faudra donc attendre quelques années (de rentabilité) avant de pouvoir admirer (ou pas) son successeur. Nous prenons lentement mais sûrement le chemin de la sortie car demain, une autre journée sur le parc nous attend...Zzz Zzz


C'est un soleil radieux qui se présente aujourd’hui, à la différence du vent glacial qui a sévi la veille >_< Pas de course contre la montre pour cette deuxième journée, nous prenons notre temps. Nous bouclons dans la matinée les deux cinéma dynamiques, EcoDingo et Coup de foudre à Pizza Hill (qui, pour le coup, a projeté un autre film...), deux valeurs sûres et populaires du parc. Comme pour Le Petit Prince, nous en prendrons plein les yeux (et les oreilles !) au Kinémax (toute première salle IMAX en France alors) qui diffuse La Louisiane (Hurricane on the bayou en VO). J'ai tellement été séduite par les musiques du film que j'ai foncé direct acheter la BO à la sortie ^_^


Nous empruntons ensuite le Gyrotour, qui n'a que pour seul intérêt à mon avis de nous faire prendre de la hauteur afin de profiter de toute l'architecture du parc. Photos réussies garanties ;) Mais l'attraction incontournable du parc, pour moi, n'est pas à proprement parler une attraction mais un restaurant ! Le Cristal, c'est son nom, propose une cuisine inventive et explosive. Elle invite véritablement à l'exploration de nouvelles textures et de nouvelles saveurs. Les sentiers culinaires de ce restaurant, clins d’œil aux allées du parc et à ses attractions, sont jalonnés d'expériences qui mettent en scène une cuisine-spectacle, source de plaisir et de découvertes.


Je tenais absolument à goûter à cette cuisine "du futur" mais quelle ne fut pas ma déception la veille lorsqu'une employée m’annonça que le restaurant n'était pas ouvert le midi ! Sacrilège ! Sûre de moi, car j'ai lu le contraire dans le petit guide des restaurants du parc, je m'adresse le lendemain matin à une autre employée qui confirmera mes dires et nous réservera une table pour le midi même :) Une fois bien installés, nous prenons le temps de découvrir la carte et optons pour l'itinéraire découverte :

 

Notre déjeuner commence avec le cocktail Arthur, une coupe de pétillant servi avec des "billes" de coquelicot et une fraise tagada :p L'expérience n'est pas seulement gustative, elle est aussi visuelle et olfactive. En effet, lors de la dégustation, la serveuse en profite pour apporter à table un seau qu'elle remplit de glace carbonique (extrêmement froid donc !). Nous devons ensuite verser dessus de l'eau chaude pour faire fondre les glaçons. Cela a pour conséquence de dégager une vapeur abondante...et parfumée ! 


C'est au tour de l'éventail des entrées de faire son entrée justement ^_^ Sorte de best-of des meilleures mises en bouche du restaurant, cette assiette est aussi belle que bonne. Elle est composée d'une mini glace au foie gras et chocolat, d'un carpaccio de saumon et ses fèves, un smoothie de carottes, une crevette pannée accompagnée de sa purée de céleri (si ma mémoire ne me joue pas des tours) et une noix de St Jacques légèrement revenue à la poêle (je ne connaissais pas cette cuisson : un délice :p) et sa tomate en gelée.

 

Pour le plat principal, mon homme se laisse tenter par L'arbre du Guerliguet : un filet de bœuf accompagné d'une tartine aux cèpes, de pomme Anna, de tomate provençale repensée à l'huile d'olive et roquette. Quant à moi, je craque sur Le pré de la Vienne Dynamique : un filet d'agneau (délicieux, j'ai retrouvé le goût de celui préparé par ma maman <3) au jus court à la sarriette, avec sa compression d'aubergine et piments doux en gélification.


L’harmonie des dessert conclue se repas en beauté. Tout était absolument délicieux (je sais, je me répète). De la mousse à la violette, en passant par le sorbet cerise et sa gélification à la pêche, la crème caramel au beurre salé et ses pépites explosives, mais aussi le gâteau au chocolat et les fraises à la crème, cette assiette a enchanté nos papilles :p Ce menu découverte est proposé à 46,50€. Je comprends que cela ne soit pas à la portée de toutes les bourses mais pour une cuisine de ce type, je trouve cela entièrement justifié. D'autres restaurants proposent maintenant une cuisine du même type mais pas au même tarif...Ah, j'allais oublier...à la fin du repas est servi Le souffle du dragon, un café accompagné de cristaux de vent. Pour les effets, je préfère vous laisser la surprise dans le cas d'une future visite sur le parc ;)

-------------------------------------------------------------------
       
Petit aparté si vous le voulez bien pour vous parler de mode, et plus particulièrement des chaussures qui m'ont accompagné pendant ces deux jours de marche intensive : mes Vans Copley :) Shoppées chez Spartoo lors des dernières soldes, elles ne sont malheureusement plus disponibles mais d'autres modèles plus jolis et confortables les uns que les autres vous y attendent ;)

1 commentaires:

Je n'y suis jamais allée. Je ne vois pas la 3D recomposée, du coup, payer l'entrée pour louper la moitié des attraction, ça ne va pas le faire. par contre, je suis fan de tes Vans, je les avais vu sur Instagram ^^

Enregistrer un commentaire