mercredi 18 juin 2014

[Littérature]: BZRK de Michael Grant

 
Ce qu'en dit la quatrième de couverture : « Une histoire passionnante, électrique, qui vous emporte comme dans un torrent qui jamais ne faiblit. Un grand roman. J'adore ce livre. » Stephen King. Vous ne pouvez pas la voir mais cette guerre est partout autour de vous. En vous. Au plus profond de votre chair. Et elle n'a que deux issues possibles : la victoire ou la folie. Un thriller fantastique inlâchable, par l'auteur de Gone... Dans la nanodimension, toutes les manipulations sont permises. BZRK est le 1er tome d'une trilogie.

A propos de l'auteur : Michael Grant a toujours eu la bougeotte. Élevé dans une famille de militaires aux États-Unis, il a fréquenté 10 écoles dans 5 États, et 3 écoles en France. Il a vécu dans près de 50 maisons différentes, dans 14 États des États-Unis, et a emménagé avec sa femme, l'écrivain Katherine Applegate, 24 heures après l'avoir rencontrée.  Il vit dans la baie de San Francisco, non loin de la Silicon Valley et est l'auteur de la série best-seller publiée chez Pocket Jeunesse : GONE (6 titres dont 4 parus en France à ce jour) et co-auteur avec sa femme de plus de 100 livres dont la série ANIMORPHIS et EVERWORLD.
 
 
Mon avis : Imaginez notre monde, mais à deux échelles : le macro, le monde tel que nous le connaissons et le voyons, et le nano, l'infiniment petit, où les poils du corps humains ressemblent à s'y méprendre des séquoia centenaires, les artères à des autoroutes et les acariens des monstres ignobles hauts de plusieurs mètres. Ça y est, vous y êtes ? Bienvenue dans l'univers de BZRK ! Dans ce futur, les hommes ont développé des nano technologies très avancées, à l'aide de petits robots - biobots ou nanobots selon - capables d'infiltrer le corps humain et d'interagir sur ce dernier sans être détecté par la personne. On parle de maillage : les petits robots infiltrent le cerveau et commencent à tisser "leur toile" pour amener la personne à penser de telle façon, guérir/prévenir une tumeur, modifier ses souvenirs, etc. Face à cela, deux clans se sont formés : celui des jumeaux Armstrong, qui veulent amener l'humanité à une pensée unique pour mettre fin aux guerres et préserver la paix, quitte à sacrifier le libre-arbitre et celui des BZRK, des adolescents débrouillards qui pensent que l'homme doit rester libre de ses propres choix, quitte à faire les mauvais. Une lecture passionnante, aux descriptions riches et détaillées qui favorisent une immersion rapide dans l'univers du roman. Si vous avez aimé Hunger Games ou Divergente (dans un autre style mais pas si éloigné), vous aimerez BZRK, une trilogie qui gagne à être connue !


2 commentaires:

Je note aussi pour quand j’aurai terminé Divergente. J’en suis à la moitié du tome 2 ^^

Ah le genre de bouquins qu'on ne peut pas lâcher et que j'adore dévorer sur la plage ! En plus je trouve le nano passionnant ! C'est sûr que c'est un sujet parfait pour un thriller haletant !

Enregistrer un commentaire