jeudi 12 juin 2014

[Sortir]: La Belle et La Bête, de Broadway à Mogador


Aujourd'hui sur le blog, je voulais revenir sur la merveilleuse comédie musicale La Belle et La Bête que j'ai eu la chance de voir au mois de mars dernier, au cours de mes quelques jours de vacances parisiennes. Tiré du célèbre long métrage animé, récompensé par 2 Oscars®, le musical reprend les superbes chansons créées par Alan Menken et Howard Ashman ainsi que des titres inédits signés Tim Rice et Alan Menken. Resté 13 ans à l’affiche à New-York, La Belle et La Bête fut nommé dans 9 catégories aux Tony Awards® en 1994. Devenu un grand classique des scènes internationales, le musical de Broadway s’est déjà joué dans 21 pays, 148 villes et a été traduit en 8 langues.
 

Sans le savoir, nous avions réservé nos places pour une date bien spéciale puisqu'il s'agissait de la grande première du ténor Vincent Niclo, invité pour 25 représentations exceptionnelles dans le rôle de la Bête. Dans la salle, tout le grand Paris s'était déplacé à cette occasion (Michel Drucker, Stéphane Rotenberg, Bruno Guillon, Estelle Denis, etc.). Un mot sur la salle du théâtre Mogador justement qui pour accueillir le musical a fait de petites modifications, à commencer par un majestueux rideau de velours bleu orné de dorures avec la célèbre rose rouge de l'histoire. Bien installée dans mon fauteuil (au milieu, mais vraiment ce qui s'appelle au milieu ! - et en catégorie 2), le spectacle pouvait commencer...

 
J'attendais beaucoup de l'adaptation française : La Belle et La Bête est mon Disney préféré et j'ai usé mon CD de l'adaptation en comédie musicale à Broadway à force d'écoutes répétées. Autant vous dire que je plaçais la barre très haut ! Verdict : la magie des chansons du dessin animé opère toujours et les "nouvelles" ont été traduites avec beaucoup de soin (Home/Comme chez moi, Human again/Humain comme avant). Les décors changeants et les costumes détaillés apportent à l'ensemble encore plus de féerie et d'immersion. Un sans-faute !
 
 
Si le couple principal d'interprètes s'en sort avec les honneurs, ce sont les "seconds" rôles qui tirent véritablement leur épingle du jeu. A l'image de Lumière, ils sont tout simplement flamboyants ! Ces artistes sont déjà des habitués du genre puisque la plupart ont participé aux précédentes productions de Stage Entertainment (Le Roi Lion, Mamma Mia, Sister Act). Mention spéciale à Alexis Loizon dans le rôle de Gaston, exacte copie du personnage de dessin animé, du look jusqu'à la voix. Absolument bluffant ! Big Ben (David Eguren) et Lumière (Dan Menasche) forment un duo de compères hors pair et apportent les justes touches d'humour nécessaires au show.
 
 
Mais ce que j'ai préféré par dessus tout, ce sont les chansons d'ensemble, lorsque toute la troupe est réunie sur scène. C'est la fête, Gaston ou encore Humain comme avant sont de grands moments de spectacle qui vous feront lever de votre siège pour applaudir à tout rompre et vous laisseront des étoiles dans les yeux bien après le tombé de rideau. La Belle et La Bête joue les prolongations jusqu'au 27 juillet prochain, alors prenez vos tickets avant qu'il ne soit trop tard !

1 commentaires:

Holala tu me donnes trop envie de voir ce spectacle musical ! Il faut que je trouve un petit moment pour m'y rendre.

Enregistrer un commentaire