vendredi 17 octobre 2014

[Voyage]: L'île artificielle d'Odaiba (baie de Tokyo)

 
 
Pour la suite de mes aventures au Japon, j'ai décidé de vous emmener aujourd'hui sur l'île artificielle d'Odaiba, située dans la baie de Tokyo. Odaiba est une attraction à elle-seule et est devenue une destination prisée des japonais pour se détendre le weekend ou tout simplement pour faire du shopping. Notre ami Wiki nous apprend ainsi que Daiba signifie "forteresse" en japonais, en référence aux batteries de canons positionnées sur l'île. Odaiba a été terminée en 1853. Le développement moderne d'Odaiba a commencé après le succès de l'exposition universelle de 1985 de Tsukuba et se poursuivra à l'occasion des jeux olympiques d'été de 2020. Depuis Tokyo et pour rejoindre Odaiba, il vous faudra emprunter la ligne de métro aérienne - ou monorail Yurikamome. Cette ligne a la particularité d'être commandée par ordinateur et sans conducteur à bord !
 
 
Une fois arrivé sur place, la première chose que l'on remarque instantanément, c'est l'immense grande roue (Daikanransha) qui surplombe l'île. A son ouverture en 1999, il s'agissait de la plus grande grande roue du monde (115m) ! Elle est située juste à côté du centre commercial Palette Town. Un tour de 16 min à son bord vous permettra d'admirer un magnifique panorama avec entre autres la tour de Tokyo, le Rainbow Bridge avec un point de vue différent, l'aéroport d'Haneda, etc. Par temps clair, vous pourrez même apercevoir le Mont Fuji, la plus haute montagne du Japon ! Comptez 900 yens (environ 6,50€) pour le billet adulte.
 
 
Au sein du centre commercial Palette Town se trouve le Tokyo Leisure Land, une gigantesque salle d'arcades ouverte presque 24h/24 ! Il y en a pour tous les goûts : billard, bowling, karaoké, photomatons kawaii, etc.
 
 
Si Palette Town n'a pas rassasié toutes vos envies shopping, Venus Fort devrait achever de vous convaincre ! Ce centre commercial a été minutieusement décoré sur le thème de Venise, avec ses fontaines de marbre et des couchers de soleil artificiels toutes les 30 min. Encore un peu et on se croirait à Las Vegas :) Les magasins sont assez axés luxe mais la visite faut le coup d'œil, ne serait-ce que pour les décors.
 
 
Au détour des allées de Venus Fort, nous sommes tombés un peu par hasard sur le Toyota History Garage, un musée consacré aux automobiles les plus emblématiques de l'histoire. Bonne nouvelle, l'entrée est gratuite ! La fan de la trilogie Retour vers le futur que je suis n'a pu s'empêcher de pousser des cris de joie à la vue de la mythique DeLorean DMC-12.
Une route ? Là où on va, on n’a pas besoin de route !

 
On continue notre balade jusqu'au DiverCity Tokyo Plaza, un (énième) centre commercial devant lequel se trouve... un robot Gundam géant ! 18m de haut pour 35 tonnes, j'ai beau ne rien connaître de l'animé, je suis tout de même restée en admiration face à ce robot, premier du genre mecha. A l'intérieur du centre, nous nous arrêtons pour la pause déjeuner et je déguste mes premières (et dernières T_T) yakisoba du séjour. Pas grave, je me rattraperais chez l'excellent Nobi Nobi :p Si vous n'êtes pas tentés par la gastronomie japonaise, le restaurant Kua' Aina, situé non loin de là et que l'on nous a chaudement recommandé, vous régalera de ses burgers gourmets hawaïens.
 
 
Odaiba Marine Park dispose d'une plage mais la baignade y est interdite. Le long de la plage s'étend une promenade fort sympathique d'où l'on peut admirer le Rainbow Bridge, copie du pont de Brooklyn et qui doit son nom aux 444 lumières qui l'illuminent chaque soir et changent selon les saisons. Il fait partie des plus beaux ponts modernes du Japon. Le parc contient également une reproduction de la statue de la liberté, à même échelle que celle visible à Paris au milieu de la Seine.
 
 
Outre les intérêts touristiques cités précédemment, vous pourrez également trouver à Odaiba : une salle de concert, un Legoland, Madame Tussauds (l'équivalent de notre musée Grévin), une salle d'arcades estampillée Sega, un parc d'attractions Hello Kitty, le musée des sciences de la mer et de l'eau, le siège de Fuji TV, un complexe thermal, etc. Et la liste est encore longue !
 
 
Pour nous remettre de nos émotions, nous nous accordons une pause bien méritée chez Baskin Robbins, une chaîne de crèmes glacées visiblement très populaire. Et bien que nous étions alors encore au mois de septembre, Halloween battait déjà son plein ! Baskin Robbins est connu pour son slogan "31 parfums", soit autant de parfums que de jours dans le mois :) L'occasion pour moi de me régaler de ma première glace au matcha (thé vert) - Ok, assortie également d'une boule saveur coconut grove :p J'espère que cette petite incursion sur l'île d'Odaiba vous a plu et je vous dis à très vite pour la suite de mon fabuleux voyage !
 

1 commentaires:

J'espère que tu as vu la vue sur la baie de nuit car elle vaut le prix du déplacement à celle seule !

J'adore Baskin ! Surtout le parfum Love Potion !

Enregistrer un commentaire