mercredi 5 novembre 2014

[Littérature]: La 5ème Vague de Rick Yancey

 
Ce qu'en dit la quatrième de couverture : 1e vague : extinction des deux. 2e vague : Déferlante. 3e vague : Pandémie. 4e vague : Silence. À l'aube de la 5e vague, sur une autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper... Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés. Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu'à ce qu'elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son ultime espoir de sauver son petit frère. Du moins si Evan est bien celui qu'il prétend... Ils connaissent notre manière de penser. Ils savent comment nous exterminer. Ils nous ont enlevé toute raison de vivre. Ils viennent nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir.
 

A propos de l'auteur : Originaire de Floride, Rick Yancey est diplômé de l'université Roosevelt à Chicago. Titulaire d'un master de littérature anglaise, il travaillera quelques années comme inspecteur des impôts, avant de décider que son diplôme lui serait plus utile s'il se consacrait à l'écriture à plein temps ; ce qui lui réussit depuis 2004. Auteur de romans pour adultes et jeunes adultes, Rick Yancey a été récompensé par de nombreux prix prestigieux, dont le Michael L. Printz Honor et le Carnegie Medal. Lorsqu'il n'écrit pas, ne réfléchit pas à de nouvelles histoires, ou n'est pas en tournée dans plusieurs grandes villes des États-Unis pour parler de ses livres, Rick consacre son temps à sa famille en Floride.


Mon avis : A mi-chemin entre The Walking Dead et Les Âmes Vagabondes, La 5ème Vague est mon nouveau coup de cœur du genre Young adult/Dystopie ! Ici, la menace ne vient pas d'un gouvernement tyrannique (Hunger Games, Divergente) ou d'une mystérieuse organisation (Le Labyrinthe) mais... du ciel ! Ne vous attendez pas pour autant à retrouver de petits bonhommes verts à bord de leurs soucoupes volantes, car les extra-terrestres ont pris notre apparence pour mieux se fondre parmi nous et nous décimer... Nous suivons le quotidien pas toujours rose de Cassie, ado de 16 ans qui lutte pour sa survie après que sa famille, à l'exception de son petit frère, ait succombé aux vagues précédentes. Mais Sammy a disparu, enlevé par des soldats qui avaient l'air digne de confiance au premier abord... Cassie/Cassiopée se souvient avec émotion de ce garçon, sans doute mort aujourd'hui, qu'elle admirait de loin au lycée et de son père, qui lui demandait sans cesse : "Comment reconnais-tu ton ennemi Cassie ? Ton ennemi, c'est celui qui te tire dessus". J'ai ressenti une empathie très forte envers Cassie dès les premières pages du livre. Il faut dire que c'est par elle qui nous vivons et ressentons cette fin du monde savant orchestrée par les Autres, qui n'ont eu de cesse de nous observer depuis des années. Ce qui frappe immédiatement à la lecture de ce roman, c'est sa cinématographie ! Pas étonnant donc que ce premier tome fasse dores et déjà l'objet d'une adaptation au cinéma, avec la jeune Chloë Moretz dans le rôle titre, par les producteurs de World War Z et Hugo Cabret.




Le tome 2, La Mer Infinie, est sorti en VF le 14 octobre dernier !

1 commentaires:

Je vais ajouter ce livre dans ma liste à lire, il a l'air vraiment pas mal. J'aime bien les dystopie puis comme le tome 2 est déjà sorti c'est encore mieux.

Enregistrer un commentaire